On ne nous dit pas tout ….

Jours et nuits tranquilles à Emmerin ? on ne va pas se laisser endormir avec une camomille !

Le local du club canin incendié pour la seconde fois, un cambriolage rue Ghesquière, un porte – monnaie arraché dans un porte à porte abusif, des essuie-glaces plusieurs fois détériorés rue Sadi Carnot, des vols d’objets funéraires au cimetière, des rodéos …Tout cela reste volontairement très discret, hormis sur les réseaux sociaux….

Il ne s’agissait pas pour nous d’encourager un discours sécuritaire mais d’appeler un chat un chat, pour toutes ces incivilités qui empoisonnent la vie quotidienne !

Pourquoi ne pas en parler ?

Nous avions tiré la sonnette d’alarme lors du conseil du 23 septembre 2020, pour nous entendre dire que les chiffres communiqués par la Police Nationale doivent rester confidentiels et qu’au final notre commune était calme ! et se situerait dans une fourchette d’incivilités tout à fait acceptable par rapport à d’autres communes ……

IL serait pourtant RASSURANT que chaque citoyen Emmerinois sache que la Ville d’Emmerin est représentée depuis Septembre 2019 dans un conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance où des représentants des communes, de la police nationale, du Procureur, siègent pour appréhender au mieux les problématiques rencontrées et tenter d’y remédier.

Il serait aussi RASSURANT de savoir que Madame Carole Etienne, nouvelle Procureur de la République à Lille, qui manquait d’informations directes pour agir a créé en Décembre 2020 une adresse mail dédiée aux Maires pour leur permettre de remonter les faits rapidement et retourner aussi le ressenti des administrés.

Il serait enfin très RASSURANT pour les citoyens emmerinois, parallèlement aux démarches de plaintes incontournables auprès des bureaux de police, de savoir que la Mairie enregistre systématiquement tous les faits délictueux signalés pour les faire remonter (Tableau de bord spécifique ? Logiciel adéquate ? A chacun sa méthode…)

Et il faudra bien à un moment ou à un autre réaborder la question de la vidéosurveillance, de ses coûts certes mais aussi des soutiens financiers possibles de la MEL et de L’Etat.

 

Please follow and like us: