Un si bel héritage !

Il y a des citoyens qui ont de la chance ! Tenez, par exemple, les Wavrinois. Leur municipalité souhaite les convier à une réflexion  sur un projet de valorisation du centre-ville sous forme d’espace vert ouvert aux habitants. Quoi de plus normal direz-vous ! Toutes les municipalités confrontées à cette problématique, sautent sur l’occasion pour végétaliser leur centre-ville, et pour en faire un espace partagé, convivial. Toutes ? Non ! Pas la municipalité d’Emmerin qui a pris le contre-pied de cet élan vertueux.

Là où d’autres recherchent la concertation, le dialogue autour d’un projet bénéfique à tous, Le projet emmerinois a été décidé par une douzaine de personnes, à la sauvette, un après-midi de juillet sans que personne n’ait été mis au courant. Et quel projet !

Là ou d’autres cherchent à remettre en valeur leur centre-ville avec des arbres, plantes et jardins. Emmerin a choisi de bétonner, d’autoriser la construction d’une longue barre d’appartements sur une douzaine de mètres de haut.

Là enfin ou d’autres communes se montrent soucieuses de l’intérêt commun en mettant ces espaces réhabilités à la disposition du plus grand nombre, Emmerin vend son centre-ville à un promoteur, privant ainsi irrémédiablement les citoyens d’aujourd’hui et les générations futures d’un espace de rencontre et de convivialité. La municipalité de Don vient de bouter hors de son centre le promoteur qui voulait s’y installer, celui-là même qui a réussi son coup à Emmerin. La municipalité d’Emmerin n’aura pas eu cette clairvoyance !

Diktat, gestion et décisions à contrecourant, courte vue, rejet de l’intérêt général signent l’obscurantisme de la gestion municipale emmerinoise.

Honte donc à ceux qui ont conçu le projet qui va défigurer notre village. Honte à ceux qui l’ont voté. Honte à ceux qui l’ont cautionné.

 

 

Please follow and like us: