Journée Internationale du 8 Mars 2021 pour la Défense des Droits des Femmes

A l’origine américaine, cette journée du 8 Mars a été « consacrée » en France en 1982, sous le mandat de François Mitterrand. Le Gouvernement de Pierre Mauroy fut le premier à établir un Ministère du Droit des Femmes.

Les Ministères ou Secrétariats d’Etat, selon, se sont succédés depuis. C’est actuellement, Elisabeth Moreno, qui dans le Gouvernement Macron, assure aujourd’hui la mission de Ministre Déléguée « Chargée de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances ».

La thématique de 2021 retenue est : « Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID 19 », le droit de participer au processus décisionnel dans tous les domaines de la vie. Vaste programme : politique (20 femmes seulement dans le monde sont Chefs d’Etat), économique et social.

Ne nous y trompons pas : Ce n’est pas la Femme qui est mise à l’honneur ce jour, mais bien la défense de ses droits dans la société. En fait, c’est un combat quotidien et permanent qu’il faut mener, pas seulement un éclairage médiatique d’une journée illustré par des rubriques politiques ou culturelles et des actions ponctuelles éphémères !

La crise sanitaire a jusqu’ici, semble-t-il, fait plus de victimes Hommes que Femmes…Mais la pandémie risque économiquement de peser très lourdement sur l’Emploi des Femmes (ex fermeture de nombreuses enseignes habillement, parfumerie, ex hôtellerie à l’arrêt etc …) et d’aggraver la précarité et le renforcement des inégalités Hommes Femmes au travail, avec toutes ses retombées dans la vie quotidienne.

Beaucoup de luttes sont engagées pour l’égalité salariale, le partage équitable des tâches familiales et domestiques non rémunérées et l’élimination de toutes les formes de violence : violences sexuelles, harcèlement, levée des tabous sur l’inceste etc ….Les pratiques patriarcales sont loin d’avoir disparu….

Il y a beaucoup à faire pour avancer et aussi pour préserver des acquis bien mis à mal ces temps-ci.

Beaucoup à faire à l’école et dans la famille pour favoriser l’égalité Filles Garçons, beaucoup à faire pour encourager le droit à la parole, pour rappeler qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour progresser.

Affaire de tous, et pas seulement de toutes ! Mobilisation et Vigilance, donc !

 

 

Please follow and like us: