Alors cette négo ,ça donne quoi ?

 

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, tout en maintenant son opposition farouche au projet de cession, l’opposition a attiré l’attention de Mme Le Maire sur la nécessité de renégocier le prix de vente de l’actuelle mairie. 

« Quitte à devoir rendre les armes, a dit notre groupe en substance, vendons chèrement notre peau. Puisque le promoteur veut venir à Emmerin, qu’il en mette le prix. Au moins ne perdons pas sur tous les tableaux !».

Depuis cet appel à un sursaut d’orgueil municipal, rien… Comme si Mme Le Maire se sentait gênée aux entournures. Dame ! On le serait à moins. D’un côté il y va de son propre intérêt à ce que la vente se fasse au plus vite. Les 700 000€ du compromis de vente ont déjà été engloutis dans cette folie « howarderiesque ». Il lui faut combler un trou, que dire, un abîme, au plus vite.

De l’autre côté il y a l’intérêt des Emmerinois que nous représentons, nous, élus de l’opposition. Si on peut négocier à prix fort la revente, c’est peut-être moins de paille de rembourrage dans le colis des aînés en fin d’année, c’est peut-être plus de subventions aux associations pour leur donner le coup de pouce d’après Covid, c’est plus d’aide apportée aux Emmerinois dans le besoin »

Mais ces justes aspirations, bénéfiques au plus grand nombre, ne rentrent pas à l’évidence dans la réflexion de la municipalité; qui s’est mise toute seule dans le pétrin en dépensant d’avance les 700.000 euros promis par le promoteur, avant même que celui-ci ne lui verse le moindre euro. Ce qui permet à ce promoteur d’attendre confortablement, avant de s’exécuter, le déménagement des services municipaux aux frais des Emmerinois et, pourquoi pas, d’obtenir entretemps de la municipalité, qui ne pourra pas le lui refuser, un permis de construire modificatif qui lui soit plus favorable que celui déjà obtenu le 17 juin 2020.

Loin d’être en position de force si d’aventure s’ouvre une négociation, la municipalité ne pourra donc que quémander qu’on la paye au plus vite ! Sans obtenir quoi que ce soit de plus ! Alors, l’intérêt des Emmerinois, votre intérêt, ne pèse pas lourd dans la balance. Souvenez-vous de tout cela quand il faudra faire les comptes.

Please follow and like us: